06 80 16 04 29 p.lepadellec@oxadrone.fr

 

  Relevés topographiques par drone

 

Le drone est idéal pour les pré-études d’aménagement de  zones étendues pouvant aller jusqu’à plusieurs dizaines d’hectares ou difficiles d’accès. Par rapport aux relevés topographiques au sol traditionnels effectués par un géomètre où seuls quelques dizaines de points sont relevés à l’hectare, le drone va pouvoir en relever plusieurs centaines ; Cette opération s’effectue très rapidement avec une précision centimétrique en x, y et z !

Ces données planimétriques et altimétriques, couplées à une orthophotographie haute résolution de la zone, permettent :

  • un positionnement au sol précis des futurs ouvrages en respectant les hauteurs de construction imposées par le Plan Local d’Urbanisme,
  • une lecture plus aisée du plan.

Pour autant, les relevés topographiques par drone ne se substituent pas aux prestations du géomètre. En effet, lorsque le projet sur plan aura été validé, le géomètre pourra alors effectuer les relevés de positionnement des ouvrages (terrains, accès voirie, bâtiments, réseaux, …) strictement nécessaires à la demande du permis de construire et à la bonne exécution des travaux.

Icône utilisée dans le site web OXA drone

 

   Mode opératoire

 

La première opération lors de la mission va être de positionner des cibles au sol sur l’ensemble de la zone à survoler.

Ces cibles sont relevées de manière autonome par OXA Drone afin les géolocaliser précisément. La précision nécessaire à cette opération nécessite un GPS centimétrique couplé au réseau GNSS/Orphéon. La qualité de ce relevé est capitale pour la précision des livrables !

Les paramètres du vol (hauteur, quadrillage de la zone, recouvrement des photos, …) pour les prises de vue selon la résolution souhaitée au sol par le client sont définis préalablement puis téléchargés dans le drone.
Le drone survole l’ensemble de la zone avec les cibles afin d’effectuer les prises de vue. Lors du post traitement de celles-ci, ces cibles au sol serviront à caler l’ensemble des points en surface de la zone afin que ceux-ci bénéficient de la même précision centimétrique.
Les gros projets (supérieurs à 10 hectares) requièrent des moyens de captation d‘images et des puissances de calcul plus conséquents en post-traitement. Dans ce cas, OXA Drone utilise une  aile volante  eBee X de Sensefly  et du « Cloud computing ».

Les bureaux d’études peuvent exporter ces données topographiques vers différents logiciels 3D (Autocad, Archicad, 3dsmax, …) ou SIG (QGIS, ArcGis, …) ou ont la possibilité d’intégrer directement le projet sur la zone du relevé topographique.

 Cas concret

 

Lors d’un récent projet couvrant une zone de 25 hectares, nous avons positionné au sol 9 cibles géo-référencées en précision centimétrique

et eu ensuite recours à une aile volante qui, lors d’un vol à 80 m de 50 mn, a pris 486 photos (20 Mpx).

eBee X : aile volante embarquant une caméra pour répondre aux besoins professionnels en cartographie aérienne (observation, relevés topographiques) Aile volante eBee X de Sensefly

Après post-traitement de ces prises de vue, nous avons été en mesure de fournir au client les éléments suivants :

  • l’orthophotographie de l’ensemble de la zone en haute résolution (dans ce cas, 2 cm/pixel),
  • le  MNS, MNT (sans la végétation et les bâtiments existants avec des points calculés au niveau du sol – ici à 0,5 m),
  • le Modèle Numérique d’Elévation (MNE)
  • les fichiers correspondants (GeoTIFF),
  • les profils de terrain,
  • Les courbes de niveau.

Les courbes de niveau donnent sur une carte un aperçu du relief réel. Une courbe de niveau est une ligne qui relie tous les points de même altitude [QGIS] – Modèle Numérique de Terrain avec courbes de niveau à 0,5 m

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
PlayPause
Slider

Découvrez aussi nos pages dédiées à la prise de vues photo/vidéo, à l’inspection technique d’ouvrages et à la modélisation 2D/3D par drone.

Faîtes confiance au professionnalisme d’OXA Dronecontactez nous !